Nous commençerons par souhaiter bon courage à nos collègues qui travaillent pendant les fêtes !
Pour organiser et assurer l’amusement des autres, la majeure partie des salariés de notre secteur professionnel continue à travailler quoi qu’il arrive. Pour eux, pas de week-end (pour certains, même pas de repos), pas de jour férié, pas de majoration de salaire, pas de considération

Avec les annonces gouvernementales confirmant les revendications patronales (dont celle à la veille de Noël, de l’augmentation du quota des heures supplémentaires), les dégradations des conditions d’emploi dans le secteur vont vraisemblablement se poursuivre en 2005. Encore davantage de salariés se verront contraints de quitter leur profession pour retrouver des conditions de vie décentes.
Seule alternative : rejoindre la CFDT pour imposer des améliorations par l’action syndicale.
C’est ce que feront nos collègues des casinos vendredi soir prochain. Nous leur souhaitons également bon courage ! Et si vous pensiez aller au casino pour le réveillon, merci de refléchir à un autre lieu de réveillon.
Enfin, à tous nos lecteurs, bonnes fêtes de fin d’année !