Les salariés du secteur vont enfin pouvoir profiter de contreparties sociales à la baisse de la TVA.
La CFDT se réjouit que nous rejoignent les trois organisations syndicales (CGT/FO/CFTC), qui s’étaient opposées depuis juillet aux résultats des négociations. Nous saluons ce retour à la raison. Que de temps perdu depuis six mois pour les salariés.

La CFDT approuve le dernier texte qui clarifient certaines dispositions négociées :
– Grille de salaire revalorisée et supérieure au SMIC (idem au texte du 30 novembre) ;
– Prime TVA pérenne comme la CFDT l’a toujours affirmé, d’un montant plafonné à 500 euros pour tous les salariés (au prorata du temps de présence) ;
– Mutuelle frais de santé dès le 1er juillet 2010 (comme cela a été négocié le 30 novembre) ;
– 10 jours fériés dont 6 garantis (idem au texte du 30 novembre) ;
– 8 niveaux de qualifications sont revalorisés (comme cela a été négocié le 30 novembre) ;

La situation est débloquée, désormais la CFDT va enfin pouvoir passer à la phase de mise en oeuvre de cet accord pour l’ensemble des salariés.