La section CFDT du palace parisien signe un accord de classifications permettant une meilleure gestion des carrières au sein de l’établissement. Devant permettre « d’expliquer les inégalités de salaire en termes de justice sociale », cet accord remet de l’ordre dans un système « à la tête du client » avec une lisibilité accrue des filières professionnelles. Avec un suivi trimestriel et un bilan d’application au bout d’un an, les conditions sont réunies pour apporter des ajustements en cas de besoin. Les salariés ont pu en débattre avec leurs délégués CFDT lors de réunions d’information organisées à cet effet.