[audio:794.mp3]
Les salariés du célèbre palais de l’avenue Montaigne ont témoigné jeudi dernier de leur confiance renforcée dans la CFDT. Avec trois sièges au Comité d’Entreprise, la CFDT remporte la majorité absolue, les deux organisations concurrentes se voyant attribuer les trois autres. Ces élections professionnelles sont parmi les premières dans l’hôtellerie depuis la signature de l’accord de branche du 5 février 2007. Bien que les salariés, attentifs aux progrès sociaux, y possèdent des acquis supérieurs à ceux de la branche grâce à la présence d’organisations syndicales confédérées depuis trois décennies, elles ont une valeur de test. A noter donc que les dépositaires du dialogue social national prennent une avancée sur leur concurrent limité à une démagogie interne.