Compass Group France, numéro 1 mondial de la restauration collective : 16.000 salariés, annonce un plan social, alors qu’il réalise un résultat record de 68.000.000 d’euros !
L’ensemble des organisations syndicales dénonce la mise en place du plan social présenté par le Président du groupe Compass France, Aymar HENIN;
L’intersyndicale, a déclaré que « toutes les formes d’actions seront mises en oeuvre » pour sauver les 128 emplois visés et éviter les mutations de salariés.
Aujourd’hui, lors du CCE (Comité Central d’Entreprise), une mobilisation générale a rassemblé des centaines de salariés devant les sièges de Paris et Marseille.
D’autres formes d’actions, plus administratives seront menées par le CCE, en saisissant la justice pour délit d’entrave, absence d’un accord GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences), modifications des contrats de travail…
Les cinq organisations syndicales représentatives dans le groupe sont déterminés à mettre en échec les objectifs d’une direction prête à sacrifier l’humain au seul motif d’intérêt financier.
Il est inaccceptable dans un groupe comme Compass, d’admettre la mise en ouvre d’un plan social alors que tous les indicateurs financiers sont dans le vert !
La grogne monte et continuera à monter auprès des salariés du groupe Compass.