Malgré les gesticulations du Medef dans le genre « un chouia de trop », la supercherie du gouvernement ne trompe que ceux qui veulent l’être ! Avec des remises de cotisations sociales atteignant 26% du SMIC, un quart de l’augmentation annoncée aujourd’hui est financée par l’état et non par les entreprises.
3,05% – 26% = ?
Faîtes le calcul vous-mêmes ! L’augmentation de l’indice des prix selon l’INSEE est de (derniers chiffres disponibles) juin 2005 à mai 2006 : 100,08 à 102,32 ou bien de mai 2005 à avril 2006 : 99,91 à 101,89. Dans les deux cas, une progression de l’ordre de 2,25%.
Or le taux horaire du SMIC est augmenté selon le gouvernement, de 3,05% passant de 8,03 € à 8,27 €.
Pour 35 heures hebdomadaires, cela représente un salaire mensuel brut passant de 1217,91 € à 1254,28 €, une différence de 36,37 €.
SMIC 2005 pour 35 heures : 1217,91 €
Remise de cotisations sociales : 316,66 €
SMIC 2006 pour 35 heures : 2154,28 €
Remise de cotisations sociales : 326,13 (base coefficient 2005)
Différence en terme d’augmentation : 36,37 €
Différence en terme de remise : 9,47 €
Les remises de cotisations sociales selon le barème actuel représentent 26% du salaire brut mensuel pour un SMIC. Nous sommes exactement dans ces proportions. En appliquant les coefficients issus des équations accompagnant le SMIC au 1er juillet 2005, il est évident que le différentiel de la remise de cotisations finance déjà largement « le coup de pouce ».
Ceci dit, des instructions concernant une revalorisation de ces remises sont attendus par le Medef.
Conclusion : le coup de pouce qui fera passer le nombre de SMICards de 15,6% à 17% des salariés français sera entièrement financé par ceux qui ne sont pas encore au SMIC ! Dans nos branches où nous sommes déjà à 52%, cela en fera combien ?
Rassurons-nous, M. Borloo ne va pas encore se fâcher avec le Medef cette année !

N.B. Dans les pages réservées aux adhérents, des calculateurs permettent d’estimer la remise de cotisations sociales accordées par l’Etat sur son propre salaire. Dès maintenant, un calculateur 2006/2007 est disponible. Profitez-en pour négocier votre augmentation !