Une action judiciaire d’envergure pour discrimination raciale, intentée, à l’origine, par deux syndicats et 17 membres ou ex-membres de l’encadrement de Sodexho, va défrayer la chronique à compter du 15 novembre prochain.
Dans cette procédure sans précédent, Sodexho risque de se faire condamner à plus d’un milliard de dollars de compensations.
Les syndicats HERE (Hotel Employees Restaurant Employees) et UNITE, ont obtenu de la Cour Suprème des Etats Unis, la permission de mener une « action de classe », c’est-à-dire, de représenter collectivement l’ensemble des 2600 salariés de la catégorie, après validation par les juges des éléments des dossiers des 17 personnes à l’origine de la plainte.
Ces organisations, regroupées dans une association « Alliance for Quality Services » avec le « Service Employees International Union » et des organisations de consommateurs, publient un rapport de 22 pages résumant les faits reprochés à Sodexho et la procédure en cours. A l’intention des actionnaires de Sodexho et du public, il est disponible ici. Ces organisations estiment que les dirigeants de Sodexho devraient s’expliquer devant leurs actionnaires, de cette situation qui pourrait faire chuter la valeur de l’action et entraîner l’annulation de nombreux contrats aux Etats Unis.
Un site internet « Sodexho Watch » (= Surveillons Sodexho) a été mis en place pour recueillir les témoignages des salariés et ex-salariés sur les pratiques de la multinationale.

Down pendant le procès