Un petit rappel : lors du CCE du 25 juin 2009, la CFDT interpelle la Direction sur son obligation de respecter ses engagements

 » les salariés seraient-ils des pions que l’on déplace selon l’humeur du moment » ???
A l’entreprise d’évaluer ses besoins en effectif, de prévoir un calendrier, et de s’y tenir

La direction objectait avec virulence que les 151 postes du projet RAIL devaient être déduits du nombre de 460 emplois prévus comme supprimés selon l’accord de méthode, puisque le projet était remis en cause par New-York.

Beaucoup de Team Leaders, et de « salariés qui restent » dans l’entreprise nous faisaient également part de leur désarroi face à leurs objectifs, et de leur difficulté à garantir une qualité de service compte tenu des sous effectifs immédiats. L’entreprise devant même recourir à l’intérim. Nous avons dû faire le constat : désorganisation de l’entreprise et conditions de travail difficiles.

La CFDT, tout en dénonçant cet abus de position dominante « le fait du Prince » a voulu s’adapter à la situation tout en affichant ses exigences.

Face à notre détermination, la Direction a dû reconsidérer sa position et prendre en compte : « le respect de la parole donnée » ; ce qui a permis d’augmenter de façon considérable le nombre de départs volontaires (même si c’est encore insuffisant !) par rapport à l’offre présentée. Ce qui a permis, aussi, d’éviter les licenciements contraints (sauf fermetures de sites).

A ce jour, revirement : le PSE RAIL serait confirmé mais l’entreprise a besoin d’un délai supplémentaire pour connaître l’impact de ce projet sur les effectifs
Un comble !!

CONCRETEMENT : Les demandes parvenues entre le 03 avril et le 09 avril 2009 12 heures , seront validées dan un premier temps (mêmes critères d’ordres pour départs volontaires, congés Longue Durée et temps partiels) ; les demandes parvenues entre le 09 avril et le 16 avril 2009 seront en liste prioritaire et devraient être validées dans les prochains mois (incidence notamment du projet RAIL). Les autres demandes en liste d’attente seront traitées selon l’évolution de l’actualité et du projet rail (date non connue par la CFDT à ce jour).

Tous ensemble pour être entendus et respectés ;
Heureusement que nous sommes présents et intègres.