Parce qu’ils ont utilisé le droit de grève, droit constitutionnel français, plus d’une trentaine de salariés des casinos appartenant aux groupes Partouche et Tranchant se sont vus infliger de lourdes sanctions disciplinaires allant même jusqu’au licenciement (voir nos articles parus fin décembre 2006). La CFDT condamne sans réserve ces pratiques faites de pressions, d’intimidations et de menaces sur ces salariés revendiquant dans des conditions légales, de meilleures conditions de travail et une revalorisation salariale.

Soyons solidaires des salariés des casinos de Berck sur mer, d’Ervaux les Bains et de Pougues les Eaux, en signant la pétition mise en ligne à l’adresse suivante : http://www.casino.123.fr/casinos.php?url=http://www.casino.123.fr/presse/casinopresse.htm