Nous avons récemment sollicité votre participation dans une campagne internationale afin d’obliger la multinationale française Publicis, d’abandonner une plainte en Thaïlande contre une militante syndicaliste. Junya Lek Ymprasert, coordinatrice des syndicats libres thaïs, était accusée de faire de la « diffamation par propagation » en relayant une information à propos du géant des relations publiques sur le site internet de son mouvement.
Nous avons appris hier le retrait de sa plainte. 1200 messages de protestation envoyés par des gens ordinaires du monde entier ont suffit à faire réfléchir le géant sur les conséquences de son acte. La solidarité a fonctionné !
Dans un message de remerciement, Junya Lek Ymprasert nous incite à mesurer l’impact négatif du harassement des militants sociaux par les grandes entreprises. « Nous n’avons tout simplement ni le temps ni les moyens financiers de faire face à des procédures judiciaires à chaque fois que nous mentionnons le nom d’une multinationale » dit-elle. « Il est frustrant de subir de telles poursuites. La production des travailleurs thaïs est envoyée dans le monde entier et on nous empêche d’informer les consommateurs finaux des violations de leurs droits fondamentaux ».
Néanmoins, elle nous demande de relayer ses remerciements à chaque participant et de souligner que la solidarité peut faire la différence, « mon cas en fait la démonstration ».

Voir la page « Agir » pour participer aux campagnes internationales.