La prochaine assemblée générale aura lieu lundi prochain à 8h00 afin que les salariés grévistes de la maintenance du parc Eurodisney décident s’ils poursuivent ou non le mouvement commencé mardi dernier. Rappelons que les propositions de la direction n’ont pas été accueillies favorablement par les organisations syndicales. L’entreprise a proposé de verser à l’ensemble des salariés non cadres et assimilés une prime de 100 € brut, et s’est engagée à anticiper le début de la négociation annuelle sur les salaires dès le mois d’octobre 2006. Pendant qu’une opération « ticket gratuit » se déroulait ce matin à l’entrée du parc, un autre mouvement se préparait. La restauration des salariés d’Eurodisney est assuré par la société Compass, entreprise de restauration collective. La direction refuse d’appliquer la prime conventionnelles d’activité continue de 53,67€, sous prétexte q’une prime spécifique « Disney » avait été mise en place à l’époque où Sodexho gérait le service de la restauration, il faut préciser que tous les salariés ne la touchent pas. La CFDT demande que la prime de site « Disney » soit incorporée au salaire de base, elle demande également la mise en place de la PAC (prime d’activité continue), conformément à la convention collective. La CFDT a organisé une opération « repas gratuits », plus de 2000 salariés ont pu déjeuner gratuitement ce midi. Bien entendu au royaume de Disney, on n’aime pas parler argent, la direction du groupe Compass refuse toute négociation et a fait savoir qu’elle n’a pas l’intention de répondre aux revendications de la CFDT. La section syndicale Compass n’a pas l’intention d’en rester là, d’autres actions seront mise en places prochainement.