Selon l’accord du 1er mars 2012, la prime TVA peut être réduite de moitié puisque la TVA a été fixée à 10% au 1er janvier dernier.

Mais en attendant que la négociation sur le pouvoir d’achat aboutisse dans la branche des hôtels cafés restaurants, la CFDT appelle les employeurs à verser la totalité de la prime TVA aux salariés, une exigence légitime en contrepartie à toutes les aides publiques reçues.

Les salariés reçoivent la prime avec la paie de juillet. Il faut remplir les conditions suivantes :

– avoir 1 an d’ancienneté au 1er juillet 2014 ou pour les saisonniers avoir 4 mois d’ancienneté (sans condition à partir de deux saisons consécutives).

– être encore salarié à la date du versement.

Montant de la prime TVA : 2% du salaire de base annuel, au prorata du temps de travail contractuel, plafonné à 500€ pour les salariés des restaurants, 250€ pour les salariés des hôtels avec restaurants et 125€ dans les autres entreprises.