Dans un tract diffusé ce jour, la CFDT Eurodisney dénonce très clairement le non respect des engagements pris par la direction de l’entreprise. En effet, celle-ci a décidé, d’une façon unilatérale, de reporter sans fixer d’échéance la négociation d’une prime d’interessement qui permettait enfin d’associer financièrement tous les salariés au chiffre d’affaire de l’entreprise. La direction a décidé également de « raboter » les bonus aux populations concernées. C’est une situation inacceptable pour la CFDT alors que l’entreprise voit son chiffre d’affaire augmenté. La patience des salariés à des limites