Réunis à la Fédération le 1er septembre dernier, les délégués syndicaux centraux CFDT de la restauration collective ont décidé de revendiquer dans les entreprises comme dans la branche, la suppression de la demi valeur des avantages dans le calcul des salaires minima (SMIC RC) de la même manière que cela est envisagé dans la restauration publique.