A en croire les discours politiques actuelles, débrider la concurrence et le libéralisme permettrait de créer des emplois et améliorer le pouvoir d’achat des Français grâce au partage des meilleurs résultats des entreprises. Mais que peut-on constater très concrètement sur le terrain ? Dans le secteur de la restauration collective, bientôt 50 ans de concurrence libérale acharnée entre les entreprises a conduit à un nivellement des salaires sur le plus bas.
Rappelons qu’avant la sous-traitance, les salariés de ce secteur bénéficiaient des conventions collectives de leur entreprise d’origine avec les salaires correspondants ! Désormais, leurs employeurs sont des multinationales, des « global players », présentes à l’échelle mondiale se classant parmi les plus grandes entreprises de la planète !
Pour constater le partage de leurs résultats, il suffit de comparer les grilles de salaires des principales entreprises et celle de la branche. Jetons donc un œil

 

Montant des salaires de base minima mensuels employés au 1er Juillet 2008 en euros (1)

 

SOGERES COMPASS AVENANCE SODEXO BRANCHE
Niveau
CCN
Tous secteurs
(3)
Tous secteurs de l’UES Entreprise Enseignemt
Santé
Entreprise  Santé  Education Proposée à la signature
1 (2) 1321,05 1334,26 1322,00 1302,15 1316,08 1316,08 1316,08 1321,05
2A 1321,05 1340,52 1345,00 1309,06 1335,00 1335,00 1335,00 1327,11
2B 1321,05 1357,90 1364,00 1347,00 1362,00 1362,00 1362,00 1336,21
3A 1356,63 1403,69 1392,00 1369,42 1425,00 1425,00 1425,00 1355,93
3B 1430,76 1457,73 1468,00 1404,17 1640,00 1474,00 1522,00 1381,71
4A 1482,49 1575,59 1565,00 1539,85 1693,00 1586,00 1655,00 1405,42
Pour
heures
151,67 151,67 151,67 149,5 151,1 151,1 151,1 151,67

 

Taux horaire minima employés au 1er Juillet 2008 en euros (1)

 

SOGERES COMPASS AVENANCE SODEXO BRANCHE
Niveau
CCN
Tous secteurs
(3)
Tous secteurs de l’UES Entreprise Enseignemt
Santé
Entreprise  Santé  Education Proposée à la signature
1 (2) 8,71 8,80 8,71 8,71 8,71 8,71 8,71 8,71
2A 8,71 8,84 8,86 8,76 8,835 8,835 8,835 8,75
2B 8,71 8,95 8,99 9,01 9,01 9,01 9,01 8,81
3A 8,94 9,25 9,18 9,16 9,43 9,43 9,43 8,94
3B 9,43 9,61 9,68 9,66 10,85 9,755 10,07 9,11
4A 9,77 10,39 10,32 10,30 11,20 10,50 10,95 9,53

Les écarts entre les taux horaires minima, auxquels la vaste majorité des salariés de la branche est soumise, représente d’une entreprise à l’autre :
Pour le niveau 1 : 0,08 €
Pour le niveau 2A : 0,11 €
Pour le niveau 2B : 0,30 €
Pour le niveau 3A : 0,49 €
Pour le niveau 3B : 1,24 €
Pour le niveau 4A : 1,42 €

A noter que les plus forts écarts dans les niveaux supérieurs sont creusés par Sodexho. Mais il semblerait que Sodexo ait une tendance à confier des responsabilités à ces salariés au lieu de les faire progresser plus en avant sur la grille (il existe des niveaux 4B, 5A et 5B pour l’encadrement).

Le constat en est d’autant plus accablant ! Un employé ayant géré au mieux ses passages d’une qualification à l’autre et ses passages d’une entreprise à l’autre pour se trouver aujourd’hui dans celle qui paye le mieux ses employés qualifiés, peut, après plusieurs dizaines d’années d’expérience, espérer gagner un salaire 26% supérieur à celui d’embauche. On rétorquera sans doute qu’il existe des primes d’ancienneté… primes que les employeurs s’emploient à faire diminuer (voire disparaître) depuis des années.

Si on juge cela par rapport à la politique salariale concoctée par les employeurs réunis au niveau de la branche
La valeur du travail de l’employé le plus qualifié (assumant parfois les responsabilités d’un agent de maîtrise) ne vaudrait que 9,4% de plus que le travail du salarié le moins qualifié. Voilà ce qui en dit long sur les intentions de ces multinationales de partager leurs résultats avec leurs salariés. C’est tout simplement inacceptable !

Dire que tous ces salaires (environ 70% des 80 000 salariés de la branche) rentrent dans a fourchette des remises de cotisations sociales qui atteignent 26% du salaire mensuel brut pour un SMIC. Employeurs et gouvernement devraient revoir leurs copies !
 


 
Notes :
(1) Hors primes annuelles et avantages en nature
(2) Taux horaire du SMIC
(3) La grille de salaires de Sogeres (filiale de Sodexo) est atypique stipulant des salaires minima et des salaires maxima pour différentes qualifications à l’intérieur des niveaux de la CCN pour 136,5 heures (32h hebdos – Loi Aubry 1) et 151,67 heures (35h). Nous indiquons les minima par niveau.