Nous étions 250 militants CFDT du secteur des HCR, regroupés sous la banderolle de la Fédération des Services, à participer à la manifestation parisienne qui a regroupé au total près de 100 000 personnes pour la défense des 35 heures et du droit du travail.

Voir les photos en plus grand format Voir les photos en plus grand format
Voir les photos en plus grand format Voir les photos en plus grand format

Dans les HCR, nous sommes des salariés comme les autres. Pourquoi toujours ces dérogations qui agravent nos conditions de travail ?
La Convention Collective applicable depuis 1997 programmait la disparition des heures d’équivalence et l’alignement de la durée légale du travail sur celle du droit commun : les 35 heures.
Aujourd’hui, Daguin, avec la signature de 3 syndicats qui appèlent à la manifestation et un décret pondu par ses amis politiques, nous fait repartir vers les 35 heures + 4 heures d’équivalence = 39 heures hebdomadaires !
Contrairement à d’autres confédérations, la CFDT, qui saisit le Conseil d’Etat et la Cour de Justice Européenne concernant l’extension de l’avenant n° 1 de la CCN des HCR, n’a pas de contradiction à gérer dans ce domaine où le gouvernement dépense 1,5 milliards d’euros pour se donner les moyens de sa politique socialement rétrograde.