Des négociations sont en cours entre Sodexho et les syndicats du secteur hospitalier et des services de santé qui représente les 1100 employés qui nettoient les les hôpitaux et servent à manger aux malades de la Colombie Britannique (Canada). Dans ce secteur récemment privatisé, les salaires ont diminué de près de la moitié. C’est pourquoi, au Canada, un emploi à Sodexho est qualifié de « passeport pour la pauvreté » en particulier pour la majorité féminine du personnel (tiens, ça nous rappelle
) Les employés de Sodexho veulent un contrat collectif équitable et des salaires décents. Mais le message de Sodexho aux négociateurs est clair : « ils mangeront des miettes ! »
Vous pouvez envoyer à la direction de Sodexho, un message de soutien aux salariés (en anglais) en cliquant ici.