Depuis hier soir, on ne sert plus les clients dans la célèbre brasserie parisienne Terminus Nord. Les salariés se sont mis en grève pour montrer leur colère face à la direction concernant les augmentations de salaires. En effet lors des négociations annuelles obligatoires sur les salaires, la direction a refusé de les revaloriser d’une façon significative. Depuis plusieurs années, ces négociations sont bloquées, certains salariés n’ont pas été augmentés depuis plusieurs années. La CFDT trouve cette situation inadmissible, alors que les bénéfices sont au rendez-vous. Près de 90 salariés (sur un effectif total de 100) se sont déclarés grévistes, une première, dans ce type d’établissement. La CFDT demande à la direction de reprendre les négociations avec des propositions décentes et dans un cadre loyal ! Nous constatons depuis plusieurs mois que des actions similaires se produisent dans le secteur de la restauration. Cela traduit bien un climat d’exaspération de la part des salariés des HCR, qui sont aussi confrontés à des problèmes de pouvoir d’achat, n’hésitant pas à se mettre en grève pour marquer leur mécontentement.