Malgré l’opposition de la CFDT, de la CGT et de certaines organisations patronales, le gouvernement a publié l’arrêté d’extension de l’avenant n° 1 de la Convention Collective Nationale des Hôtels, Cafés et Restaurants avec effet au 1er janvier 2005.
Sur la feuille de paie remis en fin de mois, vous devriez donc sentir l’effet du seul point positif de ce texte : la disparition de la déduction de la demi-valeur des avantages en nature du montant du SMIC.
Attention : cela s’applique uniquement aux salariés payés au taux horaire du SMIC (7,61 €) mais sans exception ; la mesure s’applique à tous les employeurs des HCR. Votre salaire brut devrait donc être augmenté, si vous avez un repas par jour, de 22 x 1,53 € = 33,66 € ou si vous avez deux repas par jour, de 44 x 1,53 € = 67,32 €.
Cela ne change rien aux avantages en nature qui doivent toujours être traités de la même manière.
Ne remerciez pas votre patron ! Ce sont des aides publiques qui financent cette mesure – l’employeur gagne même quelques 15 € par mois (et par personne) dans l’affaire. Et surtout, ne la tenez pas en compte lorsque vous lui parlerez de votre augmentation annuelle !