On commence à le savoir mais difficilement à s’habituer, bien que la négociation annuelle sur les salaires soit obligatoire, les augmentations ne les sont pas…

La direction de Sodexo a décidé d’accorder 0% malgré les différentes revendications de la CFDT qui étaient loin d’être surréalistes. A savoir, que la grille des salaires minimas de Sodexo remplace celle de la convention collective en vigueur depuis octobre 2012 et une augmentation des salaires de 3%. la réponse de la direction reste inacceptable au regard des allégements des cotisations sociales que bénéficient l’entreprise avec comme seul objectif : maintenir le plus grand nombre de salariés au SMIC afin de continuer à bénéficier de ces remises.

Simplement scandaleux, quand dans la même période la mutuelle d’entreprise augmentera de 3.7% pour les employés et de 2% pour les agents de maîtrise et cadres, ce qui aura pour effet de diminuer le salaire net. Lors du dernier comité central d’entreprise de décembre, la CFDT a réaffirmé avec fermeté qu’il était inconcevable que le salaire de plusieurs milliers de salariés baisse alors qu’ils sont autant à boucler difficilement les fins de mois.

Ce n’est que le 25 janvier dernier que la direction de Sodexo a finalement accepté (au 1er mars prochain) de prendre en charge les augmentations de la mutuelle pour l’ensemble des salariés et d’augmenter la part patronale pour la catégorie “employés” de 2.50€, la fixant ainsi à 20.50€. Grâce à la détermination de la CFDT, les salariés de Sodexo ne verront pas leurs rémunérations diminuées.