A l’annonce du rachat du Lido par Sodexho, ses employés assurant la restauration et des services aux malades à la Clinique Mutualiste de Lesparre (Médoc), ont vu rouge. Comparant les millions d’euros investis à leur salaires et conditions de travail, ils ont trouvé que Sodexho pouvait faire des efforts à leur égard. Ils ont déposé un préavis de grève pour avant-hier (22 mars). Sodexho a répliqué avec un courrier individualisé les appelant « à leurs responsabilités » et promettant de « réfléchir à augmenter les heures de travail » de certains d’entre eux. Malgré cette pression, une large majorité est néanmoins descendue dans la rue pour protester contre leurs conditions de travail et de rémunération. Une délégation a été reçue par le sous-préfet.
Lire l’article d’un journal local ici.