Selon la presse, Sodexho est en discussion pour acquérir la majorité du capital de célèbre cabaret « Le Lido ». L’évaluant à quelques 20 millions d’euros, cette opération représente un développement significatif de la filiale Sodexho Prestige qui réalise actuellement environ 3,5% du chiffre d’affaire total du groupe.
Le Lido est une « affaire de famille » fondée par Joseph et Louis Clérico en 1946, gérée aujourd’hui par Carl et Franck Clérico, respectivement petit-fils de Joseph et fils de Louis. Leur investissement de 9 millions d’euros pour lancer le dernier spectacle « Bonheur » aurait aggravé l’endettement du groupe malgré un chiffre d’affaire de 38 millions d’euros en 2004. La fréquentation touristique est évidemment blâmée pour le succès mitigé de ce spectacle dont certains jugent les décors extravagants avec notamment un avion qui « vole » sur scène.
La porte s’ouvre donc à la multinationale qui assumerait non seulement la restauration (sous-traitée à son profit depuis 1997) mais la production et la gestion des spectacles ainsi que du personnel. Pour celui-ci, la prise de contrôle par une multinationale risque de bouleverser bien des habitudes.

Sources : La Tribune, Boursorama, BusinessOnline