[audio:987.mp3]
Le mastodonte de la restauration se propose de racheter 12,5 millions de ses propres actions à leurs détenteurs à un tarif excédant de 14% le cours moyen de la bourse sur un mois. Un beau cadeau pour ces rentiers qui ne contribuent rien à la vie de l’entreprise et dont la valeur du capital restera identique après ce rachat.
C’est au total 530 millions d’euros qui seront consacrés à cette opération. De quoi offrir une prime de 1 550 euros à chacun des 342 000 salariés du groupe dans le monde entier.
Mais en France comme aux Etats-Unis et ailleurs, de nombreux salariés parmi ceux qui travaillent le plus pour assurer la réputation de la multinationale devront continuer à boucler leurs fins de mois à l’aide des Restos du Cœur et des organismes caritatifs.
Dire que cette entreprise tente de faire prévaloir sa responsabilité sociale !