Jeudi dernier, dans le cortège qui a réuni tous les syndicats français et plus de 300 000 manifestants à Paris, il y avait une petite délégation qui se distinguait.
Appartenant à UNITE HERE ou à CEWU, ils ont fait le voyage depuis les Etats-Unis avec pour mission de développer la solidarité avec les syndicats français de Sodexo et plus généralement, de la restauration.
En premier lieu, accompagnés par des représentants de la Fédération des Services CFDT et des représentants de la CGT, ils se sont manifestés au siège social pour interpeller la direction internationale du groupe sur la situation des salariés de Sodexo USA.
Ils lui reprochent de faire obstacle à la syndicalisation de ses employés. Selon la loi américaine, qui doit être prochainement modifiée par le Président Obama, les syndicats doivent faire la preuve de compter parmi leurs membres, 50% des salariés avant d’obtenir des négociations d’entreprise. En les empêchant activement de syndiquer les salariés, Sodexo évite d’améliorer le sort de son personnel et peut se permettre de maintenir salaires et conditions d’emploi aux plus bas niveaux.
Nos camarades américains ont ensuite défilé joyeusement entre la Bastille et l’Opéra, heureux de faire l’expérience d’une manif’ « à la française » d’une ampleur rarement atteinte dans leur pays.