La CFDT était présente au rassemblement organisé par le mouvement des stagiaires, jeudi 24 novembre, à 12 heures, place de la République.
La confédération a rencontré le 7 novembre une délégation du mouvement « Génération précaire ». Cette rencontre a mis en évidence de larges convergences sur l’analyse de la situation et la nécessaire amélioration des conditions de l’alternance lors des stages en entreprise. Cette amélioration suppose que soit clairement posés les rôles et responsabilités de chacun des acteurs. La CFDT est toutefois très réservée sur l’octroi d’un statut de salarié aux stagiaires de la formation initiale.
L’ouverture d’une large consultation des partenaires sociaux sur la question des stages, annoncée par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, est un point positif. La CFDT, avec ses fédérations, y participera.
La CFDT s’engage également à porter cette question, en lien avec les problématiques de l’emploi, lors des rencontres entre organisations syndicales et patronales.

Communiqué de presse : déclaration d’Annie Thomas, secrétaire nationale © CFDT