C’est le score de Jean-Louis Borloo en parlant du secteur des Hôtels, Cafés, Restaurants hier soir à l’émission « 100 minutes pour convaincre » sur France 2.
Mensonge : cette ­« absurdité » de SMIC hôtelier n’a pas été relevé de 11% et n’a pas encore disparu. Pour l’instant, le décret n’est pas sorti. Le montant de la demie valeur des avantages en nature (considérant un mois de 22 jours de travail) est de 67,32 €. Ce montant sera rajouté à celui du SMIC Hôtelier de 1218,77 €. Même avec une calculette ministérielle, cela ne fait pas 11% !
Vérité : cette revalorisation, si elle a lieu, sera « entièrement financé par des fonds publics » et les employeurs toucheront même un peu de rab, avec les 114 € supplémentaires qui seront versés mensuellement pour chaque SMICard dans l’entreprise.
Rappelons que les remises de charges sociales déjà en vigueur peuvent représenter 330 € pour un SMIC à 169 heures et diminuent progressivement jusqu’à 1,7 fois le SMIC, soit dans les HCR, un total de 444 € par mois et par SMICard.
Pourquoi payer plus ?