Mexique : des grévistes assassinés durant l’occupation de leur usine
Au cours d’une grève pacifique avec occupation des locaux, la police a tiré sur les grévistes tuant deux d’entre eux. Un autre a été écrasé par les mouvements de foule et plus de quarante autres gravement blessés par balles durant un assaut lancé afin d’expulser des ouvriers en grève de l’usine d’acier SICARTSA à Lazaro (Cardenas, Mexique), le 20 avril.
Des comptes rendus (non-rapportés par la presse officielle) des témoins suggèrent que d’autres ont été tués ou pourraient mourir de leurs blessures.
Les ouvriers et les habitants de la ville avoisinante ont aussitôt repris l’usine et se sont retrouvés assiégés par la police qui a fait appel aux forces armées. Certaines zones de l’usine ont fait l’objet d’attaques et de reprises d’occupation par des troupes spécialisées de l’armée et de la marine méxicaines.
Les syndicats méxicains demandent la démission du Secrétaire d’Etat aux Affaires du Travail et la mise en accusation du Président méxicain. Ils réclament des poursuites à l’encontre de ceux tout ceux qui sont coupables de violences et la reconnaissance du président dûment élu du syndicat des mineurs comme interlocuteur dans ce conflit.
Votre soutien est requis d’urgence. Merci d’expédier un e-mail par l’intermédiaire de ce lien (en anglais).